La controverse Jim Corr

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: La controverse Jim Corr

Message  Mickaël le Lun 22 Aoû 2016, 15:37

Bonjour Yannick,

Je te remercie également pour tes propos aimables ; j’apprécie en général de nuancer une discussion quand elle touche à des sujets qui m’intéressent, surtout quand il n’y a qu’un son de cloche autrement.

Je crois aussi qu’être marié à quelqu’un de plus ou moins célèbre ne doit pas être toujours facile, même si la relation des Corrs et de leurs fans peut nous apparaître comme assez familiale et bon enfant. Pour autant, il peut toujours y avoir des exceptions et des fans qui peuvent aller un peu trop loin, même sans penser à mal, donc… effectivement, il faut connaître une affaire pour en juger, l’impatience de Gavin Bonnar – dont j’ignore la forme – envers ce fan peut venir de ce dernier à la base, personnellement je n’en sais rien.

Sur le Brexit, il y a nécessairement des conséquences économiques, je dis simplement que certains ont intérêt à les dramatiser à dessein, mais j’en parlerai un peu plus ci-dessous. L’effet domino m’intéresse forcément en tant que français, mais chez nous cela dépendra déjà en partie des élections de l’an prochain.





Bonjour Yrisea2,

Je te remercie de prendre le temps de nous faire partager ton opinion depuis le Royaume-Uni, vu que tu sembles bien occupée professionnellement – et malgré des points de vue très opposés semble-t-il.

Je ne suis pas certain que l’échange sur Gavin Bonnar, à propos du Brexit en tout cas, soit vraiment un hors-sujet (même si on pourrait très bien faire un sujet « la controverse Gavin Bonnar » dans la catégorie Sharon… !), étant donné que Jim Corr s’est exprimé lui aussi lors d’au moins un scrutin lié à l’Union européenne, certes dans un contexte et dans des termes différents, mais ça prouve au moins qu’on peut critiquer une certaine construction européenne sans dérapages inutiles. Parce que c’est aussi ça la question Jim Corr : est-ce qu’on peut encore critiquer européisme et mondialisme sans récolter des noms d’oiseau ou du mépris ?

Je comprends parfaitement ton agacement vis-à-vis de l’article et du commentaire anti-français, évidemment il y a toujours des boucs émissaires qui viennent servir d’exemples pour illustrer une situation pourrie, sans qu’il y aille de leur faute (chez nous lors du referendum de 2005, il y a eu le fameux « plombier polonais » par exemple). Je concède volontiers que Gavin semble y aller un peu fort parfois. Pour ma part, en tant que catholique, je n’aime pas beaucoup ses déclarations antireligieuses assez radicales – et vous parlez de Sharon, mais j’imagine qu’avec son beau-père, très croyant il me semble, ça ne devait peut-être pas être facile à ce niveau-là.

Tout ce que je défends ici, c’est le droit, pour Jim Corr, Gavin Bonnar ou d’autres, d’avoir des positions souverainistes (pour aller vite) et d’être respectés pour autant. Car, si je ne demande qu’à te croire, Yrisea, quand tu m’écris d’abord, si j’ai bien compris, que le problème n’est pas le souverainisme mais les dérapages, tu sembles sous-entendre ensuite que les électeurs britanniques n’ayant pas voté « comme il faut », comme le disent souvent les européistes, seraient simples d’esprit (les partisans du remain qui voulaient rendre Londres indépendante pour rester dans l’UE, après le vote, je ne les trouve pas mal non plus !). C’est un peu plus compliqué que ça car la question ne se résume pas à la campagne récente de UKIP à mon avis – qui a très certainement connu ses faux pas, j’ai lu les articles sur ces chiffres, mais le chantage et l’intimidation, il faut avoir l’honnêteté de dire qu’il y en a largement dans le camp d’en face également, le monde politique contemporain dans son ensemble étant bien vérolé.

Il ne faut pas oublier le fait que l’engagement de nombreux hommes politiques ayant quitté des partis conservateurs – en Angleterre mais aussi en France, contre la construction européenne actuelle, remonte au traité de Maastricht de 1992. S’il n’y avait pas eu ce commencement d’égarement (à mon sens), il n’y aurait pas eu besoin de Brexit aujourd’hui, donc établir les responsabilités économiques en considérant l’histoire dans sa globalité, n’est pas si simple. Je concède un point d’importance : David Cameron avait obtenu en début d’année des garanties intéressantes de l’UE, notamment sur le fait que le Royaume-Uni ne devrait pas être impliqué si l’Europe se tournait davantage vers la logique du super-Etat, en plus d’autres avantages économiques. Hélas, la confiance envers l’UE est difficile pour beaucoup, quand on constate que les votes des peuples ne sont pas respectés quand ils sont défavorables (nous sommes bien placés pour le savoir en France), ou qu’il faut faire revoter, encore et encore. Et ça, ce n’est pas UKIP qui l’a inventé, c’est un fait, l’UE et la démocratie ça fait deux. Alors, quand en plus de cela, les partisans de l’Europe politique ou d’un statuquo ambigu traitent les électeurs d’en face de décérébrés ou les menacent des dix plaies d’Egypte, il ne faut pas s’étonner qu’il y ait un ras-le-bol qui monte, surtout que l’UE n’a pas du tout tenu ses objectifs depuis Maastricht sur la sécurité et l’économie. Alors, des gens veulent que leurs pays conservent ou retrouvent leurs pouvoirs régaliens. Quel est le problème ?

J’ai employé le mot cataclysme exprès, avec un peu d’ironie, parce que c’est le genre de vocabulaire du camp du remain, ou ailleurs en Europe, mais quant à l’incompréhension, c’est simplement une divergence de point de vue entre nous. Je n’appelle pas pour ma part un ralentissement économique très mesuré un « cataclysme », bien que je sois sincèrement désolé pour quiconque récolte des effets négatifs – mais je le redis, la correction un peu violente des anciens traités, n’aurait pas eu lieu sans ces derniers, en terme de responsabilités. Quant à la presse française, elle n’est sans doute pas parfaite, loin de là, pas plus que la britannique, mais je pense qu’il y a moyen de se renseigner un peu dans les deux camps, même si, comme Yannick le fait remarquer justement, c’est compliqué d’y voir clair et ça va l’être encore un moment. Sauf à se croire omniscient, mais ce n’est sûrement pas ma prétention. J’ai été assez intéressé, par contre, par le programme économique du nouveau Premier ministre Theresa May, qui m’a l’air de comporter de bonnes pistes, et à qui on pourrait au moins donner une petite chance, car on n’ajuste pas une économie à de nouvelles données en deux semaines. Pour moi c’est une opportunité dans un certain nombre de domaines, mais on a quand même l’impression que certains ont intérêt à maintenir un esprit de panique (avec des conséquences économiques évidentes) pour donner raison à toute force à leur idéologie. Et puis, quant à l’enclenchement du Brexit, nous verrons bien mais il sera forcément lié à d’autres données et événements hors du Royaume-Uni. Toujours est-il que ce recul au moins temporaire démontre bien la mascarade qu’est la politique actuelle.


Bref, navré de m’être fait un peu longuement l’« avocat du diable », mais si je peux résumer mon propos par rapport à la prétendue controverse Jim Corr (et par extension Gavin Bonnar sur le sujet connexe) : on peut être partisan de l’indépendance des institutions de son pays, ou critique vis-à-vis de la mondialisation, sans être digne d’être vilipendé par les médias comme un rebut de l’humanité (si Gavin Bonnar témoigne de certains défauts qui n’ont pas grand rapport, ce serait dommage de faire l’amalgame, pour utiliser un mot à la mode). Et il arrive même que l’on vote par logique de civilisation ou de liberté, et pas seulement par esprit de boutiquier ou de comptable. Ça arrive.
avatar
Mickaël
So young

Nombre de messages : 25
Age : 34
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La controverse Jim Corr

Message  Yannick le Lun 22 Aoû 2016, 19:37

Merci BEAUCOUP à Yrisea et Mickaël pour vos si riches contributions, ça fait vraiment plaisir de voir que l'on peut s'intéresser à la musique (la bonne, hein ! Like a Star @ heaven ) mais aussi à des sujets plus sérieux. Smile 

Je n'ai pas les yeux encore suffisamment à cette heure pour prendre tout cela en lecture, mais j'espère bien revenir au plus vite au cas où j'aurais encore un petit complément à vous partager.
avatar
Yannick
Spancill Hill

Nombre de messages : 3277
Age : 50
Localisation : Metz
Date d'inscription : 02/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/MyCorrsAndKelly

Revenir en haut Aller en bas

Re: La controverse Jim Corr

Message  Mickaël le Mer 24 Aoû 2016, 13:50

Merci Yannick, c'est gentil, et navré si ma prose relativement serrée peut être un peu usante pour les yeux Laughing .

Après, oui, la délicieuse musique des Corrs est ce qui nous réunit ici, nous avons tous nos goûts et nos passions à côté de cela (j'avoue que les livres tapissent plus mes murs que les disques, d'ailleurs j'aime bien quand Andrea évoque ses goûts littéraires). Je crois que c'est justement Jim qui l'avait dit lors d'une interview, mais c'est bien que la musique puisse offrir des moments de joie et d'évasion par le beau, pour mettre de côté, un moment mais un moment nécessaire, les problèmes du monde Wink .
avatar
Mickaël
So young

Nombre de messages : 25
Age : 34
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 23/07/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La controverse Jim Corr

Message  Yannick le Sam 27 Aoû 2016, 18:05

Mickaël a écrit:
Toujours est-il que ce recul au moins temporaire démontre bien la mascarade qu’est la politique actuelle.
Bonjour Mickaël,
voilà, j'ai pu prendre connaissance de nos derniers échanges, Like a Star @ heaven . Pour ce recul, et d'une façon très générale, dans une appréciation donnée tout dépend de qui regarde, quels sont ses points de repères (ses valeurs référentielles personnelles), et de la nature de ses intérêts propres. En cela, j'aime cette grande vérité: ce qui est « bien » pour l'un sera « mal » pour l'autre, et vice et versa, évidemment, ceci est le Grand paradoxe en chef du monde de la dualité dans lequel nous vivons.

Par contre, et là peu importe du regard de chacun, et sauf à vouloir rester aveugle à ce qui est, notre société de consommation à outrance va droit dans le mur, et ne peut plus continuer très longtemps comme cela. D'ailleurs rien que du coté de la masse monétaire mondiale en circulation, celle-ci n'est qu'un alignement de chiffres sur support informatique (et donc virtuel), et plus de 90% en est tout autant virtuelle depuis que les planches à billets (principalement étasuniennes) tournent non stop. (en fait le début de la fin a commencé il y a déjà plusieurs dizaines d'années, en France par exemple dès le début des années 70 où sous la transition Pompidou/Giscard notre pays a été obligé d'emprunter à des banques PRIVEES, taux d'intérêt oblige, au passage... tout le principe de la mise en place du système de dettes afin de contrôler l'ensemble des pays mondiaux)

Alors oui tu dis tout à fait juste Mickaël avec cette grande mascarade de la politique actuelle, car nos « dirigeants » ne sont que les pantins, les exécutants de ceux qui tirent les ficèles en coulisses, avec pour contre-partie l'autorisation de se servir financièrement au passage, tout en ayant leur ego largement rassasié par cette illusion de pouvoir que leur position temporaire leur procure. Voilà donc pourquoi que ça soit l'un ou l'autre qui obtienne le siège royale ne changera RIEN à la donne tant que dans l'ombre seront installés les mêmes marionnettistes ! Et pour ceux qui contient encore à voter, c'est que malheureusement ils n'ont pas encore assez creusé pour enfin ouvrir les yeux sur ce système perverti depuis sa source. Alors Big Merci à Jim d'user de son pouvoir médiatique pour ainsi réveiller quelques uns de plus parmi nous ! Wink
avatar
Yannick
Spancill Hill

Nombre de messages : 3277
Age : 50
Localisation : Metz
Date d'inscription : 02/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/MyCorrsAndKelly

Revenir en haut Aller en bas

Re: La controverse Jim Corr

Message  Yannick le Sam 27 Aoû 2016, 18:11

Yrisea2 a écrit:
Exactement yannick. Seulement la ou il y a visiblement malentendu c'est que ces répercussions sont déjà bien visibles!
Hello Yrisea,

voilà, j'ai pu prendre le temps pour parcourir comme il se doit nos derniers échanges sur un sujet plus qu'intéressant ! Pour ton petit retour-ci, et sachant pertinemment où tu vis, je veux bien comprendre qu'ayant la tête dans le guidon et baignant dans cette atmosphère qui vient de s'installer, et qui ne pourra aller qu'en s'amplifiant, tu aies zappé sans le vouloir le contexte de mon propos (à savoir MONDIAL) pour ne le transposer QUE dans ta réalité que tu vis tous les jours maintenant, et comme tu le décris fort justement.

Alors si tu reprends l'introduction de mon paragraphe, tu vas vite comprendre, je pense, que mon intervention est bien à cadrer au niveau MONDIAL, et que ce fait historique (peut être le plus important de notre histoire contemporaine) va bien bien au delà de ses répercussions locales, que tu nous as si bien décrites, par ailleurs.

Donc pour moi il y a un énorme effet domino qui s'est enclenché, un peu comme une onde de choc qui se propage, celle-ci touchant région par région au fur et à mesure de son avancement... c'est donc un phénomène « physique » quasi impossible à arrêter, et comme je le disais, la seule inconnue c'est la vitesse que va prendre cette onde de choc (comme une boule de neige que l'on roule et qui a chaque nouveau tour engendre encore plus de matière et donc augmente inéluctablement son diamètre, donc son rayon d'action).

En espérant maintenant que tout cela soit plus clair, Smile .
avatar
Yannick
Spancill Hill

Nombre de messages : 3277
Age : 50
Localisation : Metz
Date d'inscription : 02/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/MyCorrsAndKelly

Revenir en haut Aller en bas

Re: La controverse Jim Corr

Message  Twix le Lun 06 Mar 2017, 21:27

Je viens de voir ce topic et celui ci "Jim poursuivit par une banque"...

En fait...On s'en fiche non?
C'est sa vie privée,le prochain topic ça sera "Le gel douche préféré de Jim"?

Je dis juste mon avis,je trouve ça absurde de trop rentrer dans leurs vies personnelles
avatar
Twix
Spancill Hill

Nombre de messages : 4432
Age : 25
Localisation : 17 Cherry Lane
Date d'inscription : 20/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum