Revue de presse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Revue de presse

Message  Invité le Dim 21 Sep 2014, 14:40

Salut la compagnie ! Je suis de retour et comme chaque fois après une longue absence, je n'arrive pas les mains vides Wink
Voici donc un article paru sur le site independent.ie, signé Barry Egan, un journaliste grand ami des Corrs.
Il s'agit d'une sorte de "flashback", Barry nous raconte une nuit passée en compagnie du groupe en Suède, durant la tournée IB :l'avant concert, l'après concert, la nuit dans un club, avec Andrea qui met l'ambiance à sa façon Smile . On se retrouve un peu dans l'intimité du groupe en tournée, en backstage, quelques bribes de conversations échangées, un moment posé suspendu avant un voyage à NY pour les trois soeurs....Barry raconte extrêmement bien, et devrait peut être considérer de nous écrire une biographie à sa façon (il doit en avoir des anecdotes sympas Smile )

L'article a été composé en deux parties :

Partie 1

Partie 2

Traduction de la partie 1 :

Sharon Corr est sur le point de sortir son nouvel album, un brillant opus nommé "The Same Sun", et joue au Sugar Club à Dublin ce soir (20 Septembre 2014). Entretemps, Barry Egan se souvient  d'une nuit en Suède il y a 14 ans, en compagnie du groupe The Corrs

18 Novembre 2000

Il est une heure du matin passée, un Samedi soir, en plein hiver, dans l'une des villes les plus chères et dynamique d'Europe : Stockholm.

Dans un froid glacial, les sœurs Corrs s'enveloppent de leur manteaux, alors qu'elles sortent de leur limousine après un concert - la réplique de Dundalk à la famille Von Trapp vient juste de jouer devant 25,000 personnes.

A l'extérieur du Club, les vigiles aux épaules étroites s'étirent subitement, et viennent s'occuper du groupe. Sharon, Andrea, Jim, Caroline et son petit ami Frank sont immédiatement poussés, devançant la queue, d'une façon assez théâtrale, à l'intérieur, loin du froid arctique.

"Je déteste quand il font ça", me dit Andrea en saisissant mon bras, me tirant à travers la foule impatiente.

La patience d'Andrea est infinie. Le manager du Club envoie à sa rencontre un célèbre sportif suédois. Et puis un autre. Le propriétaire, en bon "mâle alpha", nous fait cadeau d'un magnum de champagne.

Jamais de ma vie je n'ai vu une bouteille de champagne aussi énorme. Cela ressemble à une de ces bouteilles que l'on vous offre lorsque vous gagnez un prix de Formule 1. Bientôt, il y en a trois sur la table, à côté de bouteille de vodka Absolut et de gin.
Nous avons déjà bu quelques bières dans les loges de la salle de concert après la représentation. De fait, ces quelques magnums de champagne ne risquent pas vraiment d'entamer la sobriété collective du groupe à ce niveau.

Peu importe, Andrea et moi sommes plongés dans une conversation qui durera bien toute la nuit...oh, à propos de Dieu, la planète, l'amour, et tout les sujets possibles et imaginables entre tout ceux-là.

Les tables alentour grouillent de personnes magnifiques, avec des accents délicieux...qui deviennent un peu hystériques à la vue du célèbre quatuor irlandais qui est là pour la nuit.

C'est une nuit sans monotonie.

Jim est assis presque au milieu de la table, à la façon d'un général qui observerait un champs de bataille. Il est 3:00 du matin e nous avons tous atteint un certain état de relaxation. En d'autres mots, nous sommes bien.

JE me souviens vaguement à un moment qu'Andrea a attaché mes cheveux [Barry Egan porte les cheveux longs ndlt] avec son chouchou - cela en mémoire de l'époque où elle avait porté, en vacance, une bretelle de soutien-gorge en guise d'élastique, puis était sortie, oubliant qu'elle portait toujours ce morceau d'ornement capillaire peu orthodoxe).

Le reste est vague - très vague. Les toilettes pour hommes présentaient un panneau de verre  transparent contre lequel se soulager. A environ 4:00 du matin, je me souviens me tenir là, en compagnie de Jim, face à ces toilettes de luxe ridicules, à parler de la mort.

"C'est un peu comme dit Woodie Allen", me lance Jim en souriant, se rhabillant. "Je n'ai pas peur de la mort, cela dit, je ne veux juste pas être dans les parages quand ça arrivera".

Je me souviens aussi avoir demandé à Caroline si elle s'était d'abord sentie attirée par Franck  car il lui rappelait son père.

"C'est quelque chose d'assez inconscient chez les femmes", me répliqua Caroline.

"Je ne pense pas être attirée nécessairement par des gens ressemblant à mon père. Mon père et Franck s'entendent très bien, mais je ne les considèrerais pas comme étant vraiment identiques, bien qu'ils aient un sens de l'humour très proche. Mais tous ces trucs relèvent de l'inconscient.

Je ne crois pas que les femmes recherchent nécessairement des hommes ressemblant à leur père, bien qu'il arrivent que certaines finissent par le faire - surtout dans le cas d'un père absent - mais ce n'est pas mon cas, mon père a toujours été présent pour moi".

Comme je l'ai dit, ce fut une nuit sans monotonie. A un moment, vers trois ou quatre heure du matin, Andrea nous invente un jeu, histoire de nous divertir pour le reste de la nuit, moi, Caroline et son copain Frank.
Les règles sont simples : vous devez apprendre une phrase, que Miss Corr vous aura donnée, et qui vous identifie auprès des autres participants de ce jeu basé sur le secret.
Et alors peu importe à qui vous êtes en train de parler, vous devez réciter cette phrase à haute voix si Andrea vous demande simplement : "Quel est mon nom ?".
A la manière de la mère supérieure de John Rocha, Andrea Corr nous donne nos phrases à réciter.
La phrase d'Andrea - qu'elle nous récite avec superbe - est : "Quel est mon nom ? Petit oiseau ! C'est bien ça!".
Pour Frank : "Quel est mon nom ? Vole vole Frankie le rusé ! C'est bien ça !"
Et pour moi : "Bleu, bleu, Barney Mc Grue ! C'est bien ça !".

Cela dure pendant ce qui semble une éternité. Andrea comprends mieux que personne les règles du jeu. Mais après un moment, on finit par maitriser le truc - cela dit, inutile de me mailer pour me demander d'entrer dans les détails.

Après réflexion, il semble qu'avoir trois jeunes irlandais surexcité chantant "Quel est mon nom ? C'est bien ça etc" semble déboussoler encore plus des Suédois fêtards déjà bien mal en point.

Andrea rend ce jeu aussi profond et important que ce film de Ingrid Bergman, le Septième Sceau, où un homme du 14ème siècle en Suède part à la recherche du vrai sens de la vie, de la mort, de l'existence de Dieu, en jouant aux échecs contre la Faucheuse à l'époque de la peste noire. Il se bat contre la Mort en mettant sa vie en jeu lors de cette partie d'échecs.

Une fois notre jeu terminé, dans la Suède du 21ème siècle, tout devient effectivement très brumeux.

La dernière chose dont je me souvienne : monter dans un taxi ridiculement cher - lorsque j'ai présenté ma note de frais à notre comptable du Sunday Independent, il m'a demandé, et il avait raison, si par hasard je n'avais pas acheté tout la flotille  de taxis ce soir-là). Peu après, je m'effondrais de sommeil de retour à l’hôtel, dans un état de grâce avinée.

Mon souvenir suivant celui-ci, c'est le très charmant business manager des Corrs, Barry Gastor, déboulant dans ma chambre à six heures du matin, hurlant : "L'avion va partir ! Debout !! On y va ! Tu peux retourner à Dublin de ton côté si tu ne te lève pas avec nous maintenant !".
"MAIN-TE-NANT !!"

Cinq minutes plus tard, bagages prêts, douché, et toujours soul, je pars à la rencontre du groupe the Corrs, décidément bien mal en point, dans le hall de l'hôtel le plus cher dans l'histoire des hotels (un sandwich et une bière à quatre heure du matin me coutèrent plus que mon emprunt immobilier). On se jette des regards entendus. Puis, on se traine avec une certaine honte jusqu'au bus à l'extérieur, qui nous attend.

Jamais de ma vie je ne m'étais senti si mal - ou plutôt, jamais je ne m'étais senti si bien, aussi étrange que ça puisse paraitre - malgré le fait d'avoir dépensé une vraie fortune dans un pays Européen si voisin de l'Irlande.

Malgré mes plaintes et mes pleurnicheries de grand râleur dans le bus - je dois dire c'est un super voyage un peu genre voyage scolaire - une école trop cool en compagnie des Corrs. A Stockholm. Avec l'alcool qui coule à flot. A discuter toute la nuit de Dieu, de la mort, et de ce qui attend l'humanité.

Je me souviens, arrivé à l'aéroport, nous nous sommes mis à chanter - vraiment faux - dans le VIP lounge. Je crois que le groupe chantait pour moi et je me suis joint à eux. Donc, officiellement, durant un bref instant, sur la péninsule Scandinave - je fis partie des Corrs.

Puis Andrea m'invite à me joindre aux filles avec elle, pour leur départ vers New York - afin de continuer cette conversation sur Dieu, l'amour, et tous les sujets possibles et imaginables entre ceux-ci. Je lui réponds que je préfère rentrer à la maison, à Dublin. Et lui avoue aussi avoir peur en avion. : cela me pétrifie.

"Quand c'est l'heure, c'est l'heure" me dit Andrea. "Et puis, c'est plus sympa là-haut".

Là-haut ?

"L'endroit où nous irons tous ensuite".

A 30,000 pieds d'altitude ?

"Bien plus haut que ça"

Au paradis ?

"Oui ! C'est bien là-haut, donc ne t'inquiète pas".

Je suis encore plus terrifié par l'avion maintenant.
Andrea se dirige vers son vol direction NY avec ses sœurs, tandis que je rentre à Dublin avec Jim, aussi mal en point que moi avec sa gueule de bois.

Retour 12 heures en arrières. Dans sa loge à Stockholm, Andrea se dandine à droite et à gauche, avec ses immenses yeux innocents : elle est attendue sur scène dans dix minutes.

J'entends Jim se cogner dans la pièce à côté, à la recherche d'un truc qu'il ne retrouve pas. A l'extérieur...après les barrières de sécurité gardées par des vigiles avec des talkie-walkie, il y a 25,000 Suédois en pleine extase dans l'attente des Corrs.

C'est seulement quand Andrea monte sur scène, accompagnée de sa fratrie, que les choses deviennent claires :

"Un jour nous nous retrouverons" chante Andrea. "Je veux juste me retrouver / comme avant, avant que la pluie ne s'abatte sur moi / qui m'a secouée, retournée/ m'a fait pleurer jusqu'à me noyer".

Elle parle du jour où le passeur sombre est venu chercher sa maman adorée Jean pour lui faire traverser le Styx. On peut sentir que ce passeur a pris un bout d'Andrea avec, à l'intensité de sa voix lorsqu'elle chante.

Alors qu'elle chante cette nuit-là, Andrea est baignée de lumière - une lumière qui semble même émaner d'elle.

Écrite le jour de l'anniversaire de Jean, No More Cry parle du triste décès de leur mère, à à peine 57 ans, d'un cancer du poumon rare, alors qu'elle était en attente d'une transplantation à l’hôpital Freeman de Newcastle en Grande-Bretagne le 24 Novembre 1999.

"Nous nous retrouverons un jour prochain", chante Andrea.

Deux éreintantes heures plus tard, dans les loges, l'anti-diva de Dundalk aux cheveux charbonneux semble perdue dans ses pensées, comme flottant à travers l'océan, de retour en Irlande, de retour vers sa mère.

Les mots sortent comme un torrent, un flux violent, comme si quelque chose de profond vient de crever en elle. Andrea me lance que la dernière chose qu'elle souhaite c'est de la pitié, que qui ce soit se sente désolé pour elle.

"C'est probablement un de mes gros défauts : l'orgueil, me dit Andrea avec presque, de la mélancolie. Je ne suis pas à plaindre. Je sais, c'est triste. Je sais, je comprends que les gens me regardent comme ça. Je sais car moi aussi j'ai regardé d'autres personnes ayant perdu leur mère, et je me sentais navrée pour eux. Je ne sais pas...je suis sur la défensive. Je suis forte. Je sais, je suis vulnérable et tout ça, mais je suis forte aussi grâce à ma foie, et aussi...je suis perdue...je veux ma mère...mais c'est comme ça. Voilà, c'est comme ça".
"Tu sais ce que je ressens ? Tu sais ce qu'on ressent quand quelqu'un qui nous est si proche meurt ?"

Je lui dit non de la tête.

"Je me souviens de ce sentiment quand maman est morte", me dis Andrea.
"Quand j'entrais quelque part, j'apportais le malheur, car les gens me regardaient et se disaient : oh non, c'est la fille qui a perdu sa mère ! la pauvre, pauvre famille. Et cela les effrayait.

Il regardaient alors leurs mère - car c'était comme si j'apportais la mort avec moi. Je détestais ça, faire ça aux gens. Je détestait voir ça sur leur visage. C'était plus pour eux. C'est ce dont je me souviens, ce sentiment d'entrer dans une pièce d'y apporter la mort, la peur aux gens. JE le comprends. Mais je préfèrerais apporter la lumière".

Je répliquais à Andrea :
"Je pense que tu te trompe à ce sujet, Andrea. Les gens avaient juste plus de considération pour tes sentiments que pour les leurs. Quand on s'est vu à Noël dernier, je ne savais pas quoi dire".

"Oui, me répondit-elle, je me souviens que tu m'aies dit cela après. C'était surréaliste cette journée à Glendalough [un site monastique au Sud de Dublin, réputé pour ses vues spectaculaires et ses monuments]. Andrea fait référence au jour précédent Noël, en 1999 alors que je l'avais invitée avec l'auteur Conor Cruise O'Brien à Glendalough, couverte de neige, pour une interview et un photo-shoot pour la couverture d'un magazine du Millenium que j'éditais pour le Sunday Independent.

Je m'excuse presque auprès d'Andrea. Je lui dit maladroitement, je n'y avais pas pensé ce jour-là : "Je t'avais emmenée dans n cimetière pour faire des photo avec O'Brien - à peine quelques semaines après le décès de ta mère.

"Mais enfin, Barry, les cimetières sont faits pour les vivants!" me dit Andrea en riant. "Ils ne peuvent être faits pour les morts. Ils sont faits pour que nous, nous nous y rendions. Aucun rapport avec les morts - personnellement, je ne ferais pas le parallèle entre les deux.

"Bref, c'est assez exaltant...c'est follement ridicule, mais parfois tu te sens coupable. Parfois, tu vas entrer quelque part, et tu oublie, et si les gens ne t'en parlent pas, alors tu oublie juste un peu plus longtemps...et ça c'est sympa. Donc non, ça ne m'a pas semblé étrange que tu ne m'en parle pas ce jour-là".



Dernière édition par Yrisea le Lun 22 Sep 2014, 00:19, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  Violinroses le Dim 21 Sep 2014, 19:03

Merci encore Yrisea pour ce contenu, je le regarderai plus tard Wink

_________________
"Cause I know that you've got what it takes. And I believe you can be what you wanna be."
avatar
Violinroses
Modérateur

Nombre de messages : 6522
Age : 27
Localisation : lyon vs saint etienne
Date d'inscription : 04/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  Yannick le Dim 21 Sep 2014, 21:33

De même, je te remercie Yrisea d'avoir toujours sous la main ces trouvailles fort agréables.

De plus, la photo d'illustration est top (Caroline la "sportive" version féminine, ça nous la change !), et je me demande bien si Richard la possède dans sa grande photothèque, parce que là elle est tout de même un peu petite en résolution ? Rolling Eyes
avatar
Yannick
Spancill Hill

Nombre de messages : 3277
Age : 51
Localisation : Metz
Date d'inscription : 02/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/MyCorrsAndKelly

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  Invité le Dim 21 Sep 2014, 22:15

Voilà yannick, je te la mets sous forme d'URL pour ne pas déformer le topic Smile

image pour yannick


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  Yannick le Dim 21 Sep 2014, 22:28

Yrisea a écrit:Voilà yannick, je te la mets sous forme d'URL pour ne pas déformer le topic Smile
Laughing , mais quoi demander de plus, c'est du service tout compris !! Cool
Merci beaucoup, Yrisea.
(je regarderai cela demain car pour l’instant le lien ne semble pas encore opérationnel)

Yrisea a écrit:Je m'attèle à traduire l'article pour ceux que cela intéresse !
Et encore du service tout inclus ! Si tu manques de temps, ne te tracasse pas la tête à traduire, j'ai lancé une traduction directement des 2 pages via Google et ça a bien fonctionné (les pages sont enregistrées pour l'instant car par le temps pour le moment de m'y plonger, mais ça à l'air d'être suffisamment compréhensible...).
avatar
Yannick
Spancill Hill

Nombre de messages : 3277
Age : 51
Localisation : Metz
Date d'inscription : 02/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/MyCorrsAndKelly

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  Violinroses le Lun 22 Sep 2014, 09:12

Merci Yrisea pour la traduction, je t'avoue que ça m'a aidé à me plonger dedans. Et pourtant, ce genre de témoignages des proches du groupe pendant un moment aussi spécial. Non seulement les moments d'avant et d'après concert sont des choses assez fantasmées et mystifiées généralement dans l'esprit des fans, mais le fait que cela s'inscrive dans une période aussi particulière pour le groupe, ça rend le récit d'autant plus troublant.

_________________
"Cause I know that you've got what it takes. And I believe you can be what you wanna be."
avatar
Violinroses
Modérateur

Nombre de messages : 6522
Age : 27
Localisation : lyon vs saint etienne
Date d'inscription : 04/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  Yannick le Mer 24 Sep 2014, 14:57

Yrisea a écrit:Voilà yannick, je te la mets sous forme d'URL pour ne pas déformer le topic Smile

image pour yannick

Bonjour Yrisea, je ne sais si ça vient de moi, mais le lien semble toujours out de mon côté (si ça ne veut pas marcher, ce n'est pas grave, ne perds pas de temps là dessus, ok ?  Wink ).
avatar
Yannick
Spancill Hill

Nombre de messages : 3277
Age : 51
Localisation : Metz
Date d'inscription : 02/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/MyCorrsAndKelly

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  Invité le Mer 24 Sep 2014, 20:58

et voilà Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  Yannick le Jeu 25 Sep 2014, 20:31

Bonsoir Yrisea, tu sais quoi ? Et bien je te donne sans l'ombre d'une hésitation un... dix/dix  !!
 
 
Bien sûr cette fois la photo est accessible sans aucun souci, cela est déjà donc bien sympa, mais étant sur le sujet j'en ai profité pour lire ta traduction plutôt que celle automatique proposée par Google & co ! Et bien elle est parfaite, je me suis senti partir comme un invité de dernière minute dans cette tardive soirée suédoise ! Vraiment, un grand bonheur, je peux te dire que tu n'as pas pris le temps de la traduction pour rien !
 
 
Ce que je voudrais rajouter, c'est ce que je retiens de ce récit, à savoir une Andrea qui tient le haut du pavé, Andrea à la patience infinie, Andrea le bout en train, mais aussi une Andrea profonde et à la recherche du sens de la vie (dès le début du récit, nous découvrons cette confidence: "Andrea et moi sommes plongés dans une conversation qui durera bien toute la nuit...oh, à propos de Dieu, la planète.") ... déjà le 4ème opus, et mon titre préféré de la fratrie (BH, pour ceux qui ne m'ont pas suivi) se préfigurait déjà à l'horizon...
 
 
D'ailleurs notre journaliste ne s'y trompe pas:
 
"Alors qu'elle chante cette nuit-là, Andrea est baignée de lumière - une lumière qui semble même émaner d'elle."
 
 
Et pour appuyez mon petit commentaire, voici ces deux passages que j'ai envie de reprendre, pour conclure:
 
"C'est ce dont je me souviens, ce sentiment d'entrer dans une pièce d'y apporter la mort, la peur aux gens. Je le comprends. Mais je préfèrerais apporter la lumière."
 
"Mais enfin, Barry, les cimetières sont faits pour les vivants!" me dit Andrea en riant. "Ils ne peuvent être faits pour les morts. Ils sont faits pour que nous, nous nous y rendions. Aucun rapport avec les morts."
 
 
Voilà, encore un beau récit qui confirme toute la qualité à suivre sur la scène, et hors la scène notre belle fratrie préférée. Wink
avatar
Yannick
Spancill Hill

Nombre de messages : 3277
Age : 51
Localisation : Metz
Date d'inscription : 02/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://www.youtube.com/user/MyCorrsAndKelly

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  Violinroses le Mer 08 Fév 2017, 18:58

La blague du jour Laughing



Vu dans un magazine thaïlandais ici : https://twitter.com/Kan_Kha/status/828989402651045890

_________________
"Cause I know that you've got what it takes. And I believe you can be what you wanna be."
avatar
Violinroses
Modérateur

Nombre de messages : 6522
Age : 27
Localisation : lyon vs saint etienne
Date d'inscription : 04/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  Maud le Jeu 09 Fév 2017, 18:29

Laughing Ce ne sont pas les premiers… mais d'habitude, la confusion est plutôt entre Caroline et Sharon !!!
Bizarrement, Jim n'est jamais confondu avec personne Like a Star @ heaven (mais par ailleurs souvent oublié, le pauvre)
avatar
Maud
So young

Nombre de messages : 37
Age : 24
Date d'inscription : 25/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://lulu-coccinelle.blogspot.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  erine le Mar 18 Avr 2017, 09:03

je ne sais pas trop où poster cet article consacré à Ed sheeran dont un passage est indirectement liée au Corrs, désolé d'avance si je me suis trompée

"Quoi qu'il en soit, l'année s'annonce radieuse pour Ed Sheeran. Alors qu'il donnera un concert à guichets fermés à l'AccorHotels Arena de Paris le 6 avril, la star britannique veut battre le fer tant qu'il est chaud. Après "Shape of You" et "Castle on the Hill", un troisième single sera bientôt lancé. Les fans ne seront pas surpris d'apprendre que c'est sur "Galway Girl" qu'Ed Sheeran a jeté son dévolu. Sur Spotify, il s'agit (et de très loin) du titre le plus populaire de l'album avec 71 millions d'écoutes en un peu plus de deux semaines ! La genèse de "Galway Girl n'a pas été sans obstacle : à l'origine, son label ne voulait pas en entendre parler. « Ils étaient vraiment vraiment contre, parce qu'apparemment la musique folk n'est pas cool. Mais il y a 400 millions de personnes dans le monde qui se disent irlandais ! Et ces gens-là vont l'adorer. Mon argument a toujours été de dire que les Corrs avaient vendu 20 millions de disques. Mon label m'a dit "Oh mais les Corrs, c'était il y a des tas d'années", mais qui a essayé depuis ? Il y a un énorme trou dans le marché » a confié l'artiste.
avatar
erine
Borrowed heaven

Nombre de messages : 641
Age : 43
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 12/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  erine le Mar 18 Avr 2017, 14:42

un autre article, rien de nouveau mais ça nous replonge quelques années en arrière
http://www.rtl2.fr/actu/ledrivertl2-du-13-mars-2017-7787657416
avatar
erine
Borrowed heaven

Nombre de messages : 641
Age : 43
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 12/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  Delerane le Mar 18 Avr 2017, 19:56

erine a écrit:un autre article, rien de nouveau mais ça nous replonge quelques années en arrière
http://www.rtl2.fr/actu/ledrivertl2-du-13-mars-2017-7787657416

C'est une superbe reprise qui figure sur l'album "Best of the Corrs". J'ai d'ailleurs longtemps ignoré qu'il s'agissait d'une reprise, croyant l'inverse. Nos irlandais préférés sont vraiment excellents en live (ce live MTV Unplugged était vraiment sublime I love you ). Je recommande grandement la version de Radio de ce live, une pure merveille (enfin vous devez la connaître Laughing ).
avatar
Delerane
Hopelessly addicted

Nombre de messages : 280
Age : 23
Date d'inscription : 24/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCgnGnggnCOg5uUsAMtkly_w

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  Yrisea2 le Mar 18 Avr 2017, 20:03

Delerane comme c'est marrant. Je me suis écoutée l'un plugged en intégralité aujourd'hui! Je me suis remise à la batterie et j'apprends à jouer so young. Cet unplugged reste dans les annales des meilleures vidéos unplugged jamais faites Cool absolument tout est magnifique, l'orchestre, les chansons dépouillées, les harmonies, l'acoustique mis à l'honneur.
J'adore Dreams qui d'ailleurs ne figure pas sur le CD! :/
avatar
Yrisea2
Hopelessly addicted

Nombre de messages : 253
Age : 30
Date d'inscription : 26/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  Delerane le Mer 19 Avr 2017, 09:31

Yrisea2 a écrit:Delerane comme c'est marrant. Je me suis écoutée l'un plugged en intégralité aujourd'hui! Je me suis remise à la batterie et j'apprends à jouer so young. Cet unplugged reste dans les annales des meilleures vidéos unplugged jamais faites Cool absolument tout est magnifique, l'orchestre, les chansons dépouillées, les harmonies, l'acoustique mis à l'honneur.
J'adore Dreams qui d'ailleurs ne figure pas sur le CD! :/

Ah voilà une bonne chose de faite Smile !

Tu joues So Young à la batterie ? J'adore ce titre, ça me rappelle des choses...
Oui j'avais écouté cette version de Dreams très sympa en effet (mais elle ne figure pas sur le CD spécial Unplugged Suspect ?).
avatar
Delerane
Hopelessly addicted

Nombre de messages : 280
Age : 23
Date d'inscription : 24/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCgnGnggnCOg5uUsAMtkly_w

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  Yrisea2 le Mer 19 Avr 2017, 10:20

ah je ne sais pas j'ai une edition "normale" Laughing il n'est pas dessus, je m'en suis rendu compte en lisant ton post, c'est dommage de ne pas l'avoir dans la playlist alors que ce morceau est tres reposant en acoustique et tres tres joli Smile

Oui du coup j'essaye de l'apprendre a la batterie so young, c'est moins facile que ca en avait l'air au premier coup d'oeil je fais trop de fautes Laughing la j'ai investi dans des drumless track pour jouer par dessus, c'est dire si je suis motivee!!

Accessoirement dans 3615 ma vie de batteuse, j'essaye d'apprendre joy of life c'est une galere! Je ne comprends pas pourquoi Caroline joue avec cette technique (two hands on the hi hat) en permanence alors que c'est nettement plus pratique de jouer de facon classique (croisee) j'ai remarque qu'elle le faisait souvent sur plein de chansons. Si quelqu'un s'y connait bien en batterie et sait pourquoi ca m'interesse de savoir!
Du coup sur joy of life j'ai énormément de mal a aligner le kick drum sur le rythme du hi hat, si qqun a une astuce ou comprend ce que joue caroline exactement je suis preneuse (je fais tout a l'oreille et en observant ses videos) car le rythme du hi hat me parait tres rapide alors que le kick drum est plus "paced".
avatar
Yrisea2
Hopelessly addicted

Nombre de messages : 253
Age : 30
Date d'inscription : 26/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  Delerane le Jeu 20 Avr 2017, 07:55

Yrisea2 a écrit:ah je ne sais pas j'ai une edition "normale" Laughing il n'est pas dessus, je m'en suis rendu compte en lisant ton post, c'est dommage de ne pas l'avoir dans la playlist alors que ce morceau est tres reposant en acoustique et tres tres joli Smile

Mais une édition normale de Best of the Corrs ou du MTV Unplugged ?

Yrisea2 a écrit:
Oui du coup j'essaye de l'apprendre a la batterie so young, c'est moins facile que ca en avait l'air au premier coup d'oeil je fais trop de fautes Laughing la j'ai investi dans des drumless track pour jouer par dessus, c'est dire si je suis motivee!!

Faisant un peu (mais vraiment un peu Like a Star @ heaven ) de piano, je vois ce que tu veux dire Like a Star @ heaven .

Yrisea2 a écrit:
Accessoirement dans 3615 ma vie de batteuse, j'essaye d'apprendre joy of life c'est une galere! Je ne comprends pas pourquoi Caroline joue avec cette technique (two hands on the hi hat) en permanence alors que c'est nettement plus pratique de jouer de facon classique (croisee) j'ai remarque qu'elle le faisait souvent sur plein de chansons. Si quelqu'un s'y connait bien en batterie et sait pourquoi ca m'interesse de savoir!
Du coup sur joy of life j'ai énormément de mal a aligner le kick drum sur le rythme du hi hat, si qqun a une astuce ou comprend ce que joue caroline exactement je suis preneuse (je fais tout a l'oreille et en observant ses videos) car le rythme du hi hat me parait tres rapide alors que le kick drum est plus "paced".

J'ai rien compris si ce n'est le croisé Like a Star @ heaven .
avatar
Delerane
Hopelessly addicted

Nombre de messages : 280
Age : 23
Date d'inscription : 24/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCgnGnggnCOg5uUsAMtkly_w

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  erine le Lun 09 Oct 2017, 10:45

un article récent du 6/10 évoquant leur apparition dans la série BERVERLY HILLS


http://www.dailyedge.ie/the-corrs-bev-hills-q-3622501-Oct2017/
avatar
erine
Borrowed heaven

Nombre de messages : 641
Age : 43
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 12/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  erine Hier à 15:01

si je comprends bien: the corrs, un groupe qu'on aime écouter au boulot en irlande

https://talkofthetown.ie/dundalk-band-corrs-amongst-popular-music-acts-listen-work/


Dernière édition par erine le Dim 22 Oct 2017, 15:05, édité 1 fois
avatar
erine
Borrowed heaven

Nombre de messages : 641
Age : 43
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 12/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  erine Hier à 15:03

avatar
erine
Borrowed heaven

Nombre de messages : 641
Age : 43
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 12/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  Delerane Hier à 15:30

C'est bien de voir que c'est la 5ème préférence Smile !

Par contre, pour le second article, ils comparent Caroline et Sharon. Pour Andrea, ils disent à ses débuts et montrent une photo de 2006... Même si en effet elle n'a pas changé, c'est pas la meilleure démonstration.

Et plus bas ils disent Caro Jim et Andrea... alors que c'est Sharon.
Je sais qu'elles se ressemblent mais c'est dommage.

Bref, un beau tabloïde de m****.
avatar
Delerane
Hopelessly addicted

Nombre de messages : 280
Age : 23
Date d'inscription : 24/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCgnGnggnCOg5uUsAMtkly_w

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  erine Hier à 16:54

Delerane a écrit:

Par contre, pour le second article, ils comparent Caroline et Sharon.

Bref, un beau tabloïde de m****.

oui je confirme, presse inintéressante, j'ai posté parce que les photos récente dataient de vendredi dernier
avatar
erine
Borrowed heaven

Nombre de messages : 641
Age : 43
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 12/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  Delerane Hier à 18:28

Oh oui c'est toujours sympa à voir Cool . J'y suis allé un peu fort en traitant de tabloïde de m**** (on est pas dans le scoop ou le vulgaire donc le terme tabloïde est inapproprié, quand à de m**** c'est un peu exagéré), mais c'est très dommage de se dire "tiens on va faire cet article" assez "putaclick" sans être capable de le faire comme il faut... Avec 2 coquilles en plus. On prend les premières photos venues et hop !
avatar
Delerane
Hopelessly addicted

Nombre de messages : 280
Age : 23
Date d'inscription : 24/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCgnGnggnCOg5uUsAMtkly_w

Revenir en haut Aller en bas

Re: Revue de presse

Message  Yrisea2 Hier à 18:37

Delerane a écrit:Oh oui c'est toujours sympa à voir Cool . J'y suis allé un peu fort en traitant de tabloïde de m**** (on est pas dans le scoop ou le vulgaire donc le terme tabloïde est inapproprié, quand à de m**** c'est un peu exagéré), mais c'est très dommage de se dire "tiens on va faire cet article" assez "putaclick" sans être capable de le faire comme il faut... Avec 2 coquilles en plus. On prend les premières photos venues et hop !

Non non. Le dailymail et le mirror sont des tabloid de m. C'est factuel Like a Star @ heaven on trouve souvent des articles p*taclic dedans, fleurant bon le racisme (des articles au vitriol contre les français londoniens pendant le Brexit par exemple) et le ukip.

Puis ils me gonflent sérieux avec leur obsession de l'apparence des filles. Elles sont aussi musiciennes au cas où ça leur aurait échappé. Oui, elles on vieillit, avec grâce, passons à autre chose de plus substantiel sérieux... No
avatar
Yrisea2
Hopelessly addicted

Nombre de messages : 253
Age : 30
Date d'inscription : 26/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum